Statistiques principales des bibliothèques universitaires, Québec

Notes :

Appareils informatiques : exclut les données relatives à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue qui utilise les ressources matérielles de la bibliothèque du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue jusqu’en 2009-2010. À partir de 2007-2008, la donnée concerne les postes informatiques seulement contrairement aux années antérieures qui incluaient les connections réseaux. Pour 2010-2011, la donnée inclut également les tablettes et les liseuses électroniques.

Capacité d'accueil : exclut les données relatives à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue qui utilise les ressources matérielles de la bibliothèque du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue jusqu'en 2009-2010.

Circulation de documents (prêts) : comprend les prêts et les prêts entre bibliothèques.

Dépenses en ressources humaines : jusqu'en 2009-2010, l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue utilise les services de la bibliothèque du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue.

Fréquentation : à partir de 2009-2010, cette donnée ne reflète plus la totalité de l'utilisation des ressources et des services de la bibliothèque puisqu'une grande partie en est maintenant accessible virtuellement.

Étudiants et Employés : comptabilisés en équivalents temps complet (ETC).

Documents mixtes : comprend les disques, cassettes audio, films, cassettes vidéo, photos, diapositives, cédéroms, cartes, plans, etc.

Source : Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec, Statistiques générales des bibliothèques universitaires québécoises.
Compilation : Institut de la statistique du Québec (ISQ), Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ).

Mise à jour : 13 octobre 2016