Revenu médian après impôt des familles à faible revenu¹, selon le type de famille², MRC³ et ensemble du Québec

Notes :

1. Selon la Mesure du faible revenu (MFR) après impôt. La plupart des résidents non permanents (RNP) sont maintenant exclus des données de la MFR. Ce changement à l’univers statistique a été apporté par Statistique Canada, en 2023, à la demande de l’Institut de la statistique du Québec. Auparavant, les RNP, y compris les travailleurs agricoles étrangers temporaires qui ne perçoivent des revenus au pays que durant quelques semaines par année, étaient inclus dans la population ciblée. Ces travailleurs étaient de ce fait considérés comme à faible revenu, c’est-à-dire que leur revenu annuel gagné au pays et déclaré à l’Agence du revenu du Canada était largement inférieur à la moitié du revenu annuel médian québécois. La prise en compte des travailleurs étrangers temporaires dans le calcul de la MFR avait donc pour conséquence de faire augmenter de façon substantielle le nombre de familles à faible revenu, particulièrement dans les territoires comptant un nombre important de RNP.
Pour identifier les RNP dans la base de données et les exclure de la compilation spéciale portant sur la MFR, Statistique Canada s’est appuyé sur le numéro d’assurance sociale (NAS) des particuliers qui ont produit une déclaration de revenus fédérale. Un NAS débutant par un 9 appartient à un RNP selon les instructions d’Emploi et Développement social Canada. Si un RNP est une personne hors famille, il est exclu de la population d’intérêt. Si un RNP fait partie d’une famille de recensement, son exclusion/inclusion est basée sur la présence d’un membre de la famille qui n’est pas un RNP, à savoir un résident permanent (RP) ou un citoyen canadien. Si au moins un membre de la famille est un RP ou un citoyen canadien, toute la famille est incluse, y compris le RNP. Si aucun membre de la famille n’est un RP ou un citoyen canadien, tous les membres de la famille sont exclus.
Pour tenir compte du changement méthodologique qui a été apporté et pour assurer la comparabilité dans le temps, les données ont été révisées rétroactivement jusqu’au début de la série chronologique.

2. Selon le concept de la famille de recensement.

3. Selon la dénomination et le découpage des MRC géographiques au 31 décembre 2021. La version géographique des MRC comprend les MRC au sens juridique et les territoires équivalents (TE) à une MRC, de même que les communautés autochtones et les villages nordiques situés dans le périmètre des MRC ou qui constituent des TE.

4. Selon les nouvelles limites territoriales des régions administratives entrées officiellement en vigueur le 28 juillet 2021 à la suite de la publication du décret 961-2021. À cette date, les MRC de La Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi ont changé de région administrative, passant de la Montérégie à l’Estrie.

Source : Statistique Canada, Fichier des familles T1. Adapté par l'Institut de la statistique du Québec.
Compilation : Institut de la statistique du Québec.
Mise à jour : 28 juin 2023