Québec.ca
Banque de données des statistiques officielles sur le Québec
Une collaboration de ministères et organismes partenaires sous la coordination de l'Institut de la statistique du Québec

Définition(s)


F

Haut de page

  • FAMILLE DE RECENSEMENT
    • Couple actuellement marié (avec ou sans enfants), couple vivant en union libre (avec ou sans enfants jamais mariés) ou parent seul (peu importe son état matrimonial) demeurant avec au moins un enfant. Les enfants peuvent être de tout âge.
  • FAMILLE DE RECENSEMENT, RECENSEMENT 2001
    • Couple marié (avec ou sans enfants des deux conjoints ou de l'un d'eux), couple vivant en union libre (avec ou sans enfants des deux partenaires ou de l'un d'eux) ou parent seul (peu importe son état matrimonial) demeurant avec au moins un enfant dans le même logement. Un couple vivant en union libre peut être composé de personnes de sexe opposé ou de même sexe. Les « enfants », dans une famille de recensement, incluent les petits-enfants vivant dans le ménage d'au moins un de leurs grands-parents, en l'absence des parents.

      Note : À l'occasion du recensement de 2001, plusieurs changements ont été apportés au concept de famille de recensement :
      • Deux personnes constituant un couple en union libre formé de partenaires de même sexe et tous leurs enfants vivant dans le ménage sont désormais considérés comme une famille de recensement.
      • Les enfants compris dans une famille de recensement peuvent avoir déjà été mariés (pourvu qu'ils n'habitent pas avec leur conjoint ou conjointe ou partenaire en union libre). Auparavant, ils devaient n'avoir jamais été mariés.
      • Une petite-fille ou un petit-fils vivant dans un ménage à trois générations où le parent (deuxième génération) n'a jamais été marié est désormais considéré comme faisant partie de la famille de recensement du parent, à condition de ne pas habiter avec son époux ou épouse, son ou sa partenaire en union libre ou son enfant. Auparavant, la famille de recensement était ordinairement constituée des deux générations les plus anciennes.
      • Les grands-parents vivant avec leurs petits-enfants, sans que les parents (deuxième génération) soient présents, sont maintenant considérés comme formant une famille de recensement, à condition que la petite-fille ou le petit-fils n'habite pas avec son époux ou épouse, son ou sa partenaire en union libre ou son enfant. Auparavant, une telle petite-fille ou un tel petit-fils n'était pas considéré comme faisant partie de la famille de recensement.

R

Haut de page

  • REVENU MOYEN
    • Le revenu moyen est calculé comme le revenu total ou « global » divisé par le nombre d'unités de la population. Il permet de suivre facilement la tendance du revenu global tout en apportant les corrections qui s'imposent, compte tenu des changements de la taille de la population.

Haut de page



Méthodologie(s)


  • Recensement du Canada
    • Le recensement est tenu tous les cinq ans et il fournit ainsi une perspective historique sur l'évolution des collectivités et du pays au fil des ans. Le 15 mai 2001, Statistique Canada a mené le recensement de la population pour dresser le portrait statistique du Canada et de ses habitants.

      Le recensement vise tous les citoyens canadiens, les immigrants reçus et les résidants non permanents, c'est-à-dire les personnes qui revendiquent le statut de réfugié, les titulaires d'un permis ministériel, d'un permis de séjour pour étudiant ou d'un permis de travail qui se trouvaient au Canada au moment du recensement. Le recensement dénombre également les citoyens canadiens et les immigrants reçus qui sont temporairement à l'extérieur du pays le jour du recensement.

      Il fournit des renseignements sur les caractéristiques démographiques, sociales, économiques et culturelles de la population canadienne, les familles, les ménages et les logements. Un questionnaire est expédié à chaque ménage : un questionnaire court ou un questionnaire long. Le questionnaire long est adressé à un ménage sur cinq. Au recensement, la méthode de collecte des données est celle de l'autodénombrement, c'est-à-dire que les personnes remplissent elles-mêmes le questionnaire.

      Les données sur le marché du travail, l'éducation, le logement et le revenu sont recueillies auprès d'un échantillon de 20 % de la population âgée de 15 ans et plus, à l'exclusion des pensionnaires d'un établissement institutionnel. Selon la variable collectée, différentes périodes de référence sont utilisées : la semaine précédant le recensement pour ce qui est de l'activité sur le marché du travail, l'année civile précédente en ce qui concerne le revenu et les semaines travaillées, et la période couvrant les 17 mois précédant le recensement (du 1er janvier 2000 au 15 mai 2001) quant aux données sur la catégorie de travailleur, la profession et l'industrie.

      Avant d'établir une comparabilité des données sur le marché du travail entre le recensement et celles de l'Enquête sur la population active (EPA), il est conseillé de consulter l'annexe D du Dictionnaire du Recensement, étant donné l'existence de plusieurs différences fondamentales quant à la méthode de dénombrement, à la couverture, à la taille de l'échantillon, à la période de référence, au contenu des questions de même qu'à la méthode utilisée pour dériver les catégories d'activité.

      Source : Statistique Canada (SC), Dictionnaire du Recensement 2001 (92-378-XIF), mars 2002.
  • Recensement du Canada, Notes méthodologiques
    • Le sous-dénombrement net s'obtient en établissant la différence entre le nombre de personnes qui n'ont pu être dénombrées et le nombre de celles qui ont été comptées deux fois.

      Afin de déterminer le nombre de personnes n'ayant pas été recensées ou ayant été comptées plus d'une fois, Statistique Canada mène des études postcensitaires auprès d'un échantillon représentatif de la population. Les résultats de ces études fournissent des renseignements qui sont utilisés pour redresser les chiffres du recensement.

Haut de page